12 Oct 2022

Avipro fait de la valorisation des déchets une priorité !

Ecrit par Avipro

 

« Nous sommes conscients d’avoir un rôle à jouer pour préserver les ressources naturelles et la biodiversité, tout en luttant contre la pollution et le changement climatique. C’est dans cette réflexion que nous avons mis en place, en 2019, une stratégie de valorisation de 90% de nos déchets. C’est pourquoi, plus que jamais, nous sommes engagés au quotidien à minimiser notre impact sur l'environnement. Au centre de cette stratégie est le rendering plant dont le but est de valoriser les déchets organiques de l’abattoir qui représentent 80% de tous les déchets d’Avipro. » affirme Caroline Avrillon.

 

 

 

LE RENDERING : QUAND LES DECHETS D'HIER DEVIENNENT LES RESSOURCES DE DEMAIN

 

En effet, dans l’usine de rendering récemment construite sur le site de Phoenix, les déchets issus de l’abattage de poulets sont valorisés. Les viscères, têtes et pattes de poulets ne sont plus envoyés à Mare Chicose. Elles sont désormais cuites à haute température, ensuite séparées dans une presse en une partie liquide (graisse pure) et solide (farine à forte valeur protéique). Ces deux produits sont prisés comme ingrédients dans la fabrication d’aliments pour chiens et chats.

« La construction de l’usine a démarré en 2019 mais n’a été achevé qu’en 2022 à cause de la pandémie. L’usine a officiellement commencé à opérer en juillet 2022. Nous avons investi dans des équipements spécialisés de haute technologie provenant d’Europe avec 4 personnes sur place pour bien veiller sur les opérations. Avipro redonne ainsi une nouvelle vie à ses déchets et crée de la matière première, utilisée aujourd’hui par LFL, producteur local de qualité pour ses aliments pour chiens » décrit Sharone Ng Project Manager d’Avipro.